Epilation Laser. Comment marche un laser épilatoire?

GENERALITES SUR LE LASER EPILATOIRE

Le laser permet l’épilation progressive des poils et du duvet brun sur toutes les zones du visage ou du corps, même les plus sensibles, chez les hommes et les femmes.

Le laser Alexandrite produit un faisceau lumineux qui est absorbé par la mélanine de la tige du poil pour atteindre la racine du follicule pileux.

Ce faisceau de lumière est transformé en chaleur qui détruit le bulbe du poil sans atteindre la peau environnante.

Une fois le follicule pileux détruit, le poil est expulsé dans les jours qui suivent et ne repousse plus. Ce follicule ne pourra donc plus produire de poils.

On parle de Photo-Thermolyse sélective (« Photo » signifie lumière, et « Thermolyse » signifie destruction par la chaleur).

L’épilation laser est une épilation de longue durée, dont le nombre de séances est difficile à déterminer lors de la première consultation.

Après quelques séances, vous n’aurez plus à gérer la repousse de vos poils, ni les inconvénients fréquents : infection des follicules pileux ou repousse des poils sous la peau formant des kystes.

L’épilation laser s’adresse à tout type de phototype, le médecin déterminera le type de laser qui vous convient, en fonction de votre peau.

L’épilation par laser Alexandrite est très efficace, mais des critères sont importants à respecter pour la réussite du traitement :

  • type de peau;
  • coloration et calibre du poil;
  • cycle pilaire;
  • zone à dépiler;
  • imprégnation hormonale;
  • âge, sexe;
  • bronzage;
  • prise de médicaments.

Il est important de comprendre que chaque poil suit un cycle pilaire, composé d’une :

  • phase de croissance (phase anagène, 20 à 40% des poils) : les pigments de mélanine sont présents dans les cellules du bulbe, le poil reste solidaire de son bulbe et pousse durant quelques semaines à mois;
  • phase de régression (catagène 50 à 70% des poils) : le poil arrête sa croissance et se détache de son bulbe; cette phase dure environ 3 semaines, un nouveau poil commence à se former;
  • phase de repos (télogène, 5% des poils) : où le poil est complètement détaché de son bulbe et fini par être expulsé, repoussé par le nouveau poil en phase de croissance.

Seuls les poils en phase de croissance sont sensibles à l’épilation laser.

On comprend donc qu’il faut traiter plusieurs fois une même zone, car seule une partie des follicules pileux est en activité (20 à 40%).

Plusieurs séances espacées dans le temps sont donc nécessaires pour détruire les futurs poils de la zone et obtenir une épilation permanente.

Un cycle pilaire complet varie de 6 à 18 mois environ.

Ces séances de laser doivent être espacées de 6 à 8 semaines pour prétendre avoir traité au moins une fois chaque follicule pileux, l’espacement des séances sera calculé en fonction des cycles pilaires qui varient d’une région à l’autre.

Il faut parfois compter jusqu’à 10 séances ou plus, sur certaines zones (visage, épaules chez les hommes, poils clairs).

Les poils blancs, roux ou trop clairs ne pourront être traités efficacement par ces lasers.

 

Leave a Comment

Name*

Email* (never published)

Website

onze + 7 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.